Un petit tour de batchcooking

-- Tranches de vie --

Ça y est, la rentrée est là. Et avec elle la reprise d’un rythme un peu moins vacances. Les enfants retournent à l’école avec tout ce que ça implique, se lever tôt, courir pour les amener à l’école et aller les récupérer, surveiller les devoirs à faire…
Et si on rajoute en plus le boulot, les transports, le moment détente sport et l’envie de se faire un ciné ou d'aller au théâtre, ça devient carrément super chaud de caler la préparation des repas au milieu de tout ça.

Bon, même si j’ai pas l’ensemble des contraintes citées ci dessus, j’en ais aussi et il me faut aussi jongler pour trouver du temps pour préparer les repas.
Et hop du coup, solution de facilité qui s’appelle batchcooking. Je vais cuisiner en une seule fois mes repas de la semaine, midi et soir, soit 10 repas (sans compter les desserts). Bref presque un challenge en soi.

J'ai en tête deux choses. La première, c'est que repas doivent être équilibrés, pas question de faire un jour croque monsieur, le lendemain fajitas, puis burger, puis pizza etc…C’est bon tout ça, mais un peu riche si on les cumule tous surtout si en plus on rajoute une glace en dessert. La seconde, si je veux gagner du temps, c'est qu'une préparation serve (au moins) entre au moins dans la composition de deux plats.

Je réfléchis donc à ce que j’ai envie de manger, poisson, fruits de mer, viande blanche, légumes, féculents (céréales, légumineuses, tubercules), fruits, produits laitiers. Il me semble ne rien avoir oublié si j’ajoute quelques lipides par ci par là (un peu d’huile d’olive, des oélagineux…). Un peu de tout en quantité raisonnable pour me faire plaisir et avoir des repas équilibrés, colorés et goûteux.

Et rien que de penser à mes menus à venir, j’en ai l’eau à la bouche.
Nourish bowl avec des légumes et du saumon, gravlax de saumon, salade de lentille et feta, pâte aux calmars, buddha bowl lentilles et légumes rôtis, salade de fenouil et d’orange, salade de pomme de terre et calmars, quiche jambon brocoli, choux fleur et poulet, légumes orientaux et poulet, one pot pâte jambon champignon brocoli, banana bread (en version vegan), salade de fruits de saison, compotée de pomme et poire au miel avec des abricots et des raisins secs.

Une fois que j'ai déterminé ce que je veux manger, je fais ma liste de courses et hop en avant direction le marché le plus proche (le supermarché, ça fonctionne aussi bien sûr). Et là,  je remplis mes sacs avec tout ce qu’il me faut pour cuisiner, du frais essentiellement (il me reste même du choux fleur, environ un quart, n’ayant pas tout utilisé. La prochaine fois je ferais un crochet dans un magasin pour prendre certains légumes surgelés. C’est pratique le surgelé, pas de perte et pas de surplus puisque je choisis la quantité dont j'ai besoin, au gramme près).

De retour chez moi, je déballe mes sacs et go en cuisine. C’est là que les choses sérieuses commencent. En premier lieu, je range mes courses en m’organisant pour pouvoir cuisiner efficacement.
Je sors donc en plus des ingrédients ce qu’il va me falloir pour cuisiner, couteaux, cuillères, fourchettes, planche à découper, casseroles, poêles et surtout bien sûr les contenants qui vont me permettre de stocker tout ça au frigo.
Pour moi, option contenants en verre avec couvercles verrouillables, étanches et sans bisphénol A. On en trouve partout, c’est un peu plus cher que ceux en plastique, mais franchement ça vaut le coup.
Trois tailles pour ma part m’ont semblé pas mal, environ 1000ml, 800ml et 370ml pour des stockages de denrées plus ou moins importantes.
J’en ai même acheté avec deux compartiments séparés pour pouvoir mettre une entrée et un plat ou un plat et un dessert, enfin deux préparations différentes sans risque qu’elles ne se mélangent. J’ai un peu galéré pour arriver à en trouver avec une séparation étanche comprise sur le couvercle. Sans celle ci, tout se mélange et franchement le nourish bowl au saumon qui parfume mon banana bread, je suis pas super convaincu.

Je vais pas détailler ici toutes les étapes, mais juste il faut retenir que j’ai préparé tous les légumes en une seule fois, la viande idem, le poisson et le calmar pareil pour finir par les desserts. Le secret, c’est de rassembler les mêmes types d’aliments pour les travailler au même moment (même si tous ne sont pas cuisinés de la même manière). Et bien sûr d’avoir les boites qu’il faut pour stocker tout ça au fur et à mesure proprement.

Bon ok, ça prend du temps de tout préparer en une seule fois et il faut être sacrément organisé pour y arriver sans que la cuisine ne se transforme en champ de bataille. C’est un coup à prendre et comme tout, il faut pratiquer pour s’améliorer. Bon, mon métier de cuisinier et de pâtissier m’a bien aidé il faut dire. Sans organisation dans une cuisine pro ou un labo de pâtisserie, c’est même pas la peine. On se retrouve vite débordé et après on s’en sort plus.
Un de mes petits secrets (qui n'en est pas vraiment un, c'est surtout une question d'organisation en fait) : au fur et mesure que les plats ou les préparations sont prêts, hop je les conditionne directement dans les contenants en verre. Une fois refroidis pour les plats chauds, hop dans le frigo. Les préparations froides y vont immédiatement une fois terminée.
L’avantage des contenants, c’est leur forme. Ils sont rectangles, peuvent s’empiler et ont peut les ranger sans perdre de place (ce qui n’est pas le cas quand ils sont ronds).

Et voilà, après un peu d’anticipation, presque 4 heures en cuisine, j’ai une semaine de menus toute prête, midi, soir et dessert. Et je trouve ça bien, je vais pas avoir besoin d’ouvrir mon frigo en mode « qu’est ce qu’on va bien pouvoir manger ce soir ». En y réfléchissant, c’est beaucoup 4 heures, si j’avais évité de préparer les desserts, j’en aurais pour 3 heures, vaisselle et rangement compris. C’est plus raisonnable.
Bref, vive le batchcooking, c’est pratique et franchement ça permet d’être plus cool dans la semaine, même si le week end il faut passer du temps en cuisine.
C’est un gain de temps et d’énergie, c’est clair.

Je recommencerais c’est certain, surtout que je suis loin d’avoir épuisé mes menus batchcooking, j’en ai plein en réserve.




 
 

Recettes associées :

Salade de fenouil orange mozzarella et grenade

VOIR

Nourish bowl riz légumes au four saumon

VOIR

Buddha bowl lentilles butternut rôtie et légumes

VOIR

Pâtes complètes aux calmars

VOIR

Quiche jambon brocoli

VOIR